CAN-Egypte 2019 : Deux joueurs figurent sur la liste des (25) joueurs présélectionnés par Paul Pût

CAN-Egypte 2019 : Deux joueurs figurent sur la liste des (25) joueurs présélectionnés par Paul Pût

Le sélectionneur du syli national de Guinée; Paul Put vient de publier une liste de 25 joueurs présélectionnés et de 6 suppléants pour préparer la prochaine Coupe d’Afrique des Nations qui se lire plus »

Féguifoot: l’Assemblée Générale Ordinaire se termine dans la sérénité.

Féguifoot: l’Assemblée Générale Ordinaire se termine dans la sérénité.

La fédération guinéenne de football organise ce lundi 27 mai 2019 sa 16ème Assemblée Générale Ordinaire. Cette activité se tient dans la ville de karamoko Alpha Mo Labé que l’activité été officiellement lire plus »

La CAF amadoué par le Sénégal mais la Guinée reste optimiste

La CAF amadoué par le Sénégal mais la Guinée reste optimiste

La Sanction qu’à infligé la CAF à la Guinée, disqualifiant le pays à la coupe du monde des moins de 17 ans qui se tiendra au mois d’octobre prochain au Brésil, ne lire plus »

Ligue 1-Pro:le Horoya AC sacré champion de Guinée 2019

Ligue 1-Pro:le Horoya AC sacré champion de Guinée 2019

Le Horoya AC recevait,ce dimanche au stade du 28 Septembre de Conakry le  Wakriya AC de Boké au compte de la 12ème journée du championnat. Score final 2-0 pour le HAC.Le club lire plus »

 

|POLITIQUE

REACTION SANGLANTE D’ALMAMY SEKOU SOUMAH SUR LES PROPOS TENU DE Monsieur Sow Sory

Un certain Sory SOW, militant de la 99e heure de l’ancien GPT se disant encore vice-président d’un parti défunt vient de prendre le risque de s’attaquer délibérément par voie de presse, aux fondateurs du mouvement politique GPT RENOUVEAU et ce, malgré le deuil que traverse celui au nom de qui, il semble s’exprimer en ce moment précis.

L’ouverture de la 2ème session ordinaire de l’INIDH: Alya Diaby se prononce sur la nouvelle constitution,  «la constitution n’est pas une tombe où repose à jamais l’État. 

Les travaux de la 2ème session ordinaire de l’Assemblée générale de l’Institution Nationale Indépendante des Droits Humains (INIDH)ont été ouverts lundi 10 juin 2019 au palais du peuple de Conakry. Cette cérémonie a connu la présence de la présidente du Conseil Économique et Social, Hadja Rabiatou Sira Diallo, du Ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, Mamadou Taran Diallo et de plusieurs invités.

Débats sur la nouvelle constitution: Aboubacar Sylla «je suis, à 100% pour la nouvelle constitution».

Le président de l’Union des Forces du Changement (UFC) et l’actuel ministre en charge des Transports, Aboubacar Sylla, a clairement indiqué ce samedi 08 juin 2019 au cours de l’Assemblée générale du RPG ar en ciel  qu’il est 100% favorable à l’adoption d’une nouvelle constitution en Guinée.Selon Aboubacar Sylla, l’actuelle constitution n’est pas l’émanation de la volonté du peuple de Guinée.

Modification de la constitution en Guinée : UFFPADE dit oui à une nouvelle constitution.

 Les membres de l’Union des Femmes de la Forêt pour la Paix et le Développement ( UFFPADE) ont organisé un point de presse vendredi 07 juin 2019 à la maison commune  des journalistes sise a Kipé dans la commune de Ratoma. Il était question pour ces dames, de donner leur position par rapport au débat relatif à la nouvelle constitution.

LA GUINÉE: En manque de repère


Éditorial

Pour parler de la jeunesse, il faut rappeler que l’échec du régime est aussi le manque de cohésion sociale, l’abandon de la jeunesse et la couche féminine. Or le président de la République, à son arrivé au pouvoir en 2010, avait promis de réconcilier les guinéens et leurs donner du travail, améliorer leur condition de vie, afin de bien vivre. L’espoir était grandissant.

Projet d’un référendum constitutionnel ou tripatouillage de la constitution en Guinée: Silence, la démocratie se meurt.

Aissatou Chérif Baldé, politilogue en Allemagne

Projet d’un référendum constitutionnel ou tripatouillage de la constitution en Guinée: silence, la démocratie se meurt.

Le tripatouillage constitutionnel consiste à faire évoluer la constitution pour l’adapter à des besoins contingents; c’est faire sortir la Constitution de sa finalité fondatrice qui est d’être un instrument de régulation au service des populations. La constitution est ainsi instrumentalisée pour une mauvaise cause, celle de vouloir faire prévaloir des intérêts partisans et individuels et pour le seul bénéfice de ses auteurs.

Les dérives d’un pouvoir en perdition !

Encore une fois, les autorités guinéennes retombent dans ce qu’elles savent faire de mieux. C’est-à-dire détruire à tout-va, et/ou déplacer les problèmes, car dans l’incapacité de les résoudre.

Réaction par rapport à la démission du Ministre de la Justice Maître Cheïck Sacko

Marie Madeleine Dioubaté, femme Politique, ex candidate à l'élection Présidentielle de 2015.

Comme tout le monde, j’ai appris  et j’ai lu la lettre de démission du Ministre de la justice Maître Cheïck Sacko que bien évidemment je salue.

L’ex Ministre de la justice justifie sa démission par le fait de ne pas avoir été associé à la rédaction de la nouvelle constitution et parce que de son point de vue, il est contre toute modification ou changement de la constitution.

Modification de constitution : Alhousseny Makenera lance la campagne pour l’adoption d’une nouvelle constitution.


Lors d’une conférence de presse qu’il a organisée ce samedi 25 mai 2019 à la maison des journalistes sise à Kipé dans la commune de Ratoma, le président Front National pour le Développement, Alhouseiny Makanera Kake, entourés par les membres du Mouvement Dimbore a lancé un Mouvement, dénommé Mouvement pour la 4eme république.
Dans une déclaration lue par Mme Makanera, Makale Sylla, l’Association Dimboré enclenche un grand mouvement appelé mouvement pour la 4eme république.

Modification de la constitution : Dr Sekou Koureissy Condé se dit favorable à une nouvelle constitution.

 Le président du Parti l’Alliance pour le Renouveau National ARENA, Dr Sekou Koureissy Condé était face aux hommes de médias ce jeudi 23 mai 2019 à la maison de la presse sise à Kipé dans la commune de Ratoma. Il était question lui, de se prononcer sur la problématique de la reforme institutionnelle en Guinée.