Débats sur la nouvelle constitution: Aboubacar Sylla «je suis, à 100% pour la nouvelle constitution».

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Le président de l’Union des Forces du Changement (UFC) et l’actuel ministre en charge des Transports, Aboubacar Sylla, a clairement indiqué ce samedi 08 juin 2019 au cours de l’Assemblée générale du RPG ar en ciel  qu’il est 100% favorable à l’adoption d’une nouvelle constitution en Guinée.Selon Aboubacar Sylla, l’actuelle constitution n’est pas l’émanation de la volonté du peuple de Guinée.

«Conseil national de la transition ( CNT) a été mis sous pression. On l’a demandé coûte que coûte de sortir rapidement une constitution qui était en réalité une constitution de transition. Juste pour faire la toilette de la constitution pour toiletter le code électoral pour nous permettre d’aller rapidement à l’élection présidentielle qui a eu lieu finalement le 27 juin 2010.Donc, retenez, les chronologies: accord de Waga 20 janvier, mise en la place du CNT au mois de février, démarrage des travaux du CNT le 13 mars, l’adoption de la constitution le 19 avril, l’élection présidentielle premier tour 27 juin….Je vous dis ça pour que vous sachiez, que l’objectif qui a fixé à cette constitution.

C’était nous permettre d’aller rapidement à l’élection présidentielle parce que la communauté internationale était honibulée par le risque d’instabilité en raison l’illégitimité des forces armées. Elle avait la crainte d’un autre coup d’État qui va éloigner le Général Konaté au pouvoir et de nous amener à la case de départ» a t-il expliqué .

S’agissant de sa position par rapport au débat relatif à la nouvelle constitution, l’ancien porte-parole de l’opposition républicaine a déclaré qu’il est 100% favorable à l’adoption d’une nouvelle constitution en Guinée.

«Aucune constitution au monde n’a vocation à être définitive, à être permanente, à être éternelle. Toutes les constitutions doivent être révisées ou changées au gré de l’évolution de la situation politique et sociale  du pays.

Une démocratie aussi stable que celle des États Unis en est à son 27ème amendement, la France non seulement, elle est à sa 7ème constitution, mais elle est à son 24ème amendement .Donc, la constitution actuelle n’est pas cette constitution qui est voulu par le peuple de Guinée…Quand j’attends les gens s’accrocher bec et ongle à cette constitution comme si elle a été débattue, adoptée et promulguée dans les conditions normales,. Alors qu’ elle a été adoptée par les personnes qui ont été cooptées par une assemblée de représentants de la société civile et de la classe politique pour qu’elle soit rédigée. Elle a été promulguée par un président putschiste. Qui n’était pas un président légitime.

A cette époque, c’était une singularité en Afrique Francophone. La volonté de faire aboutir, dans les meilleurs délais, le changement de constitution l’a emporté sur l’exigence du respect du formalisme démocratique. Comment vous voulez vous qu’une telle constitution serve de référence à la vie d’une nation pour toujours ?.

C’est même une honte pour les guinéens. Donc, il est plus que temps qu’une nouvelle constitution soit rédigée, qui prendra en compte toutes les préoccupations du peuple de guinée. Je suis, à 100% pour une nouvelle constitution a t-il déclaré.

Mamadouba Camara Journaliste

Du site www. lefolan.com

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *