Coopération: Tenue à Conakry la Conférence Inter-générationnelle des Femmes et Filles leaders pour la paix et la sécurité au sein de la CEDEAO et du Sahel.

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Le Réseau des Femmes  du Fleuve Mano pour la Paix  et la Sécurité (REFMAP)en partenariat avec le gouvernement Guinéen, la CEDEAO et le système des Nations Unies,  a organisé, ce lundi 17 juin 2019 dans un réceptif de hôtelier de la place , la conférence inter-générationnelle des Femmes et Filles Leaders pour la Paix et la Sécurité au sein de la CEDEAO et du Sahel.

Durant deux jours, les participantes venues de l’espace Mano River font se pencher sur diverses questions allant de la migration à la lutte contre le mariage précoce et d’autres pratiques faisant obstacle à la pleine participation de la femme au développement durable et au bien-être.

Dans son discours de circonstance Dr Hadja Daraba Kaba , présidente de REFMAP, a tout d’abord remercié les femmes leaders qui ont honorées de leur présence à cette conférence avant de rappeler les thèmes qui seront débattus au cours de cette conférence.

« Conscientes du fait que depuis la création de REFMAP à Abuja, les femmes et filles qui en sont membres sont désormais dans un environnement sous-régional, connaissant des mutations profondes auxquelles elles doivent s’adapter. Interpellées par les nouveaux défis qui s’ajoutent aux anciennes préoccupations pour promouvoir le rôle et la place de la femme dans la société, ces femmes dites femmes de l’Union du fleuve Mano, veulent réfléchir sur les défis auxquels sont confrontés  nos États, à savoir: le déclin du leadership féminin en politique, le changement climatique qui met en danger l’avenir de l’humanité, la lenteur dans la réalisation de l’intégration effective de nos États au sein de nos communautés, la montée rapide de l’extrémisme violent y compris l’intégrisme radical.

La destruction et affaiblissement des systèmes éducatifs qui conduisent à cette migration irrégulière de nos jeunes» a t-elle indiqué.

Poursuivant, Hadja Saran Daraba,  souhaite qu’au terme de cette conférence que des forte recommandations forte soient prises afin d’améliorer la situation des femmes dans l’espace Mano.

«Je voudrais vous dire que le Réseau des femmes de l’Union du fleuve Mano pour la paix espère que les discussions auxquelles, nous allons procéder dans les deux jours qui suivent,font donner des recommandations  fortes susceptible de conduire à une prise de conscience globale des femmes et des filles de notre région, soutenues par les leaders politiques, le secteur privé, les autorités morales et religieuses de nos États avec les encouragements de nos partenaires technique et financiers» a t-elle souligné..

Présidant cette cérémonie, la ministre de Coopération et de l’Intégration Africaine, Mme. Djènè Kaba a  salué le REFMAF et ses partenaires pour l’organisation de cette conférence tout en rendant un hommage aux femmes de l’espace Mano pour leur implication dans la résolution des conflits et au développement socio-économique.

« Je voudrais salué cette initiative de REFMAP pour l’organisation de la présente conférence intergénérationnelle des femmes et filles leaders pour la paix et la sécurité au sein de l’espace Mano River Union dont l’objectif à terme est la prévention des conflit  et la promotion de leadership féminin. Je voudrais à cet égard, rendre un hommage mérité aux femmes et aux filles de l’espace Mano qui sont de tous les combats pour la paix et la lutte contre l’injustice et les inégalité ainsi que pour le développement économique et social.

L’implication des femmes dans la résolution des crises qui ont secoué ces dernières années les États membres de la Mano River en constitue une parfaite illustration. Au plan du développement, les femmes jouent un rôle majeur dans l’économie des pays de l’Union du fleuve Mano. 2/3 d’entre elles évoluent au sein de l’économie alimentaire où elles constituent plus 51% des travailleurs, les vendeuses jouent un rôle particulièrement important dans les marchés et participent au phénomène d’intégration transfrontalier. Leur contribution représente 40% en moins de travail lié à la production agricole, 70% du commerce et plus de 80% de traitement et la  vente des enfants qui demeurent les activités en majorité féminine. Néanmoins, malgré l’importance de leur rôle, les femmes font face aux nombreux obstacles dans le cadre de leur activité économique» a t-elle indiqué.

Plus loin, la ministre Djènè a pris l’engagement au nom du gouvernement, d’être au coté du REFMAP pour l’implication des jeunes dans la prévention des conflits dans l’espace Mano.

«Le gouvernement et États membres seront toujours au coté des  (REFMAP)pour ‘impliquer les jeunes dans la prévention des conflits et promouvoir le leadership féminin dans tous les domaines possible allant à la migration à la lutte contre le mariage précoce, d’autres pratiques faisant obstacle à la pleine participation de la femme au développement durable et au bien-être à titre individuel et collectif» a t-elle dit.

Pour terminer la ministre de la Coopération et de l’Intégration Africaine a tenu à préciser.«Je voudrais nous inviter un retour aux sources et à une réflexion nouvelle sur l’esprit qui anima, les fondateurs de l’Union du fleuve Mano afin que les tâche lourde qui sont les nôtres soient examinées sans complaisance au cours de cette conférence. C’est ainsi que ,nous allons mériter la confiance de nos gouvernements et de nos peuples qui ont exprimé inlassablement la volonté de poursuivre les efforts afin d’éliminer l’ignorance et la misère et promouvoir une société au sein de laquelle toutes nos populations se feront réaliser leur désir de justice de dignité, de liberté et de bonheur. C’est dans  ses conditions qu’on pourra prévenir les conflits, promouvoir la paix et passer le flambée aux nouvelles générations de femmes et de jeunes filles leaders de l’espace Mano» a t-elle conclu.

Il faut noter que cette cérémonie a été présidée par la ministre de la Coopération et de l’Intégration Africaine Mme. Djènè Kaba.

Mamadouba Camara

Journaliste du site lefolan.com

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail